Cartographie de la virole du broyeur

L’équipe de fiabilité de Global procède à la cartographie de la virole du broyeur et à la mesure de l’épaisseur du tourillon. Ce programme répond aux exigences en matière d’assurance et fournit à l’équipe de maintenance des informations précieuses sur l’intégrité des composants du broyeur.

Le programme de cartographie de la corrosion de la virole du broyeur est réalisé grâce à la technologie Rapid Scan TechnologyMD, qui détermine l’épaisseur minimale dans une zone donnée. Le broyeur est habituellement séparé en rangées et en colonnes, en utilisant les boulons de doublure comme guides. Chacun de ces quadrants est entièrement scanné avec la RSTMD, et l’épaisseur minimale est enregistrée. Si une zone présente des pertes aux parois excessives, celle-ci sera cartographiée et tracée sur la virole du broyeur ainsi que dans le rapport. L’information sera consignée dans un tableau Excel, qui sera également mis en corrélation avec une échelle de couleurs afin d’identifier facilement les zones problématiques.

REMARQUE : Nous devons connaître l’épaisseur et la qualité du matériau d’origine de la virole et des têtes. Parfois, les têtes sont fabriquées avec des matériaux extrêmement grossiers tels que la fonte ductile, ce qui complique les inspections d’épaisseur. Une finition de surface de 250 RMS est requise pour une inspection par ultrasons efficace : il est possible que nous procédions au polissage des taches sur les têtes des broyeurs afin d’obtenir la finition de surface requise pour les inspections localisées.

La virole doit être propre et ne présenter aucuns débris libres. Le système nécessite un approvisionnement en eau constant. Un nettoyage à pression peut s’avérer nécessaire. D’autres zones peuvent être scannées à la demande du client.

Détection de fissures superficielles

Global peut effectuer une inspection superficielle facultative sur la virole du broyeur, les soudures de construction et les zones de soudure affectées par la chaleur. Le processus de Global est jusqu’à 70 % plus rapide que les inspections par pénétration de liquide ou par magnétoscopie. Ce processus permettra d’identifier les fissures qui peuvent passer inaperçues lors d’une inspection visuelle.

Cette méthode permet une cartographie en temps réel de la région inspectée, facilitant ainsi l’interprétation des données et améliorant la fiabilité et la probabilité de détection (PDD).

Celle-ci inclut la détection et le dimensionnement des fissures de rupture de la surface de la virole et des joints, prenant en charge les revêtements non magnétiques et non conducteurs d’un maximum de 5 mm d’épaisseur (typiques) entre le capteur et le joint. Le processus couvre une variété de défaillances de fissuration, telles que les fissures de fatigue et d’autres types de discontinuités planes à divers endroits de la soudure (zone affectée par la chaleur, zone de pointe et capuchon de soudure, par exemple). Il couvre le dimensionnement en longueur et en profondeur de telles discontinuités de rupture de surface. Ce processus peut être utilisé pour les soudures de niveau ou non.

La virole du broyeur doit être propre et ne présenter aucuns débris libres. Un nettoyage à pression peut s’avérer nécessaire.

REMARQUE :

Le nombre d’heures requis pour l’inspection peut être réduit dans les conditions suivantes :

  1. L’épaisseur et la qualité du matériau d’origine de la virole et des têtes sont connues. Parfois, les têtes sont fabriquées avec des matériaux extrêmement grossiers, ce qui complique les inspections d’épaisseur. Une finition de surface de 250 RMS est requise pour une inspection par ultrasons efficace : il est possible que nous procédions au polissage des taches sur les têtes des broyeurs afin d’obtenir la finition de surface requise pour les inspections localisées.
  2. La virole et les têtes doivent être nettoyées et ne présenter aucuns débris libres sur leur surface. Un nettoyage à pression peut s’avérer nécessaire. Un approvisionnement en eau constant est nécessaire pour procéder au scan de la virole du broyeur.
  3. Les techniciens de Global doivent avoir un accès libre et facile aux zones à inspecter.
  4. Le broyeur doit être tourné régulièrement.